Aller au contenu principal
Ensemble concevons un avenir durable
Actualités

Travail d'équipe pour 4 écluses en Belgique

Texte
Colonne
Colonne

Verbeke, associé avec l’agence lilloise de Géotec a été missionné par SPW (Service Public de Wallonie) – Wallonie Mobilité Infrastructure (MOA) et le bureau d’études Greisch Ingénierie (MOE) pour réaliser 135 forages sur 4 sites en Belgique.
Pas moins de 800 ml de sondages carottés, 500 essais pressiométriques et 400 ml de sondages destructifs seront réalisés. En parallèle, plus de 400 essais en laboratoire devront être traités.

La particularité ?

Les 4 sites sont 4 écluses en exploitation nécessitant une mise à gabarit sur les canaux de Charleroi - Bruxelles et du centre dans la région du Hainaut. L’opération se situe sur un des axes européens majeurs de navigation avec l’objectif de développer le transport fluvial.

Ainsi, le projet prévoit la construction d’une écluse à gabarit CEMT Va (2 000 T) sur chacun des sites, à côté d’écluses existantes fraichement rénovées. Elles présenteront une largeur de 12,5 m avec des chutes variant de 5 à 7,5 m.
Si les interventions se déroulent à plusieurs kilomètres les unes des autres, chaque chantier a l’avantage d’avoir un point d’eau à proximité grâce au canal existant.

 

Colonne

5 ateliers de sondages sont répartis sur l’ensemble des sites jusqu’à fin novembre et deux techniciens sont mobilisés en permanence pour gérer notamment l’implantation des sondages, le dépouillement ou encore l’approvisionnement et la logistique, l’ensemble étant supervisé par deux encadrants. Les essais en laboratoire seront pris en charge par le laboratoire de Paris.

Ecluse-de-Marchienne-modélisation
Ecluse de Marchienne-au-Pont © JL Deru

La relation contractuelle avec les interlocuteurs belges est assurée par Verbeke, quand l’appui matériel et humain est mis à disposition en grande parti par les équipes de Géotec.