Aller au contenu principal
Ensemble concevons un avenir durable
Actualités

Aménagement du territoire, ZAN et service Environnement

Texte
Colonne
Colonne

L’objectif du projet ZAN (Zero Artificialisation Nette) vise à recycler l’espace urbain et transformer les existants afin de limiter la création de friches urbaines et d’espaces vacants. Bien qu’encore nouvelle, cette notion a pour ambition d’atteindre le nombre de zéro artificialisation nette des sols d’ici 2030 !

Quelles conséquences liées à l'artificialisation des sols ?

  • nuisance à la biodiversité.
  • climatiques car le sol est une source de séquestration du carbone.
  • enjeu du ruissellement des eaux avec un risque plus important d'inondations.
  • plus de pollutions car les végétaux en capturent les particules et participent à diminuer la pollution diffuse.


Cette artificialisation est une notion neuve dans le débat public et le service Environnement de Groupe Géotec permet d’apporter une solution combinée autours de ces différentes thématiques :

  • la pollution des sols (diffuse, concentrée, urbaine ou industrielle).
  • la pollution des eaux souterraines et de surface (caractérisation, modélisation et transport de pollution).
  • la gestion des eaux pluviales et l’impact sur l’hydrologie urbaine (étude des ruissellements, ré-infiltration des eaux de pluie, capacité d’absorption, écoulement).

Et ce, quel que soit le type d’espace artificialisé (cours d’établissements scolaires, aménagement de zones de logements ou d’activités…).

Pour en savoir, téléchargez ici le rapport Objectif « Zéro artificialisation nette » : quels leviers pour protéger les sols ?

 

Objectif ZAN